Altritaliani
Kiron Espace, Paris 11ème. Les 11, 12 et 13 mars 2011 à 18h30.

Giacomo la trilogie, de et par Gilbert Ponté, ou les souvenirs d’un enfant emmigré italien

Mise en scène : Stéphane Aucante
giovedì 14 ottobre 2010 di Evolena

Tarif réduit pour les lecteurs d’Altritaliani (10€ au lieu de 20€ - voir modalités générales ci-dessous)

«Giacomo, la trilogie», c’est d’abord, peut-être, une histoire d’amitié artistique, celle qui lie depuis maintenant dix ans Gilbert Ponté, auteur et comédien, et Stéphane Aucante, metteur en scène… Car quand, en 2005, l’un annonce à l’autre qu’il souhaite se lancer dans l’écriture et l’interprétation d’une trilogie inspirée de ses propres souvenirs d’enfant immigré italien, ensemble, ils se lancent !... Et l’aventure, portée à son terme, dure depuis maintenant plus de cinq ans… Une aventure artistique et humaine qu’une journaliste résumait récemment ainsi :

«Giacomo, la trilogie» ou la saga d’une famille italienne est un seul en scène étonnant ! C’est avec une grande virtuosité que Gilbert Ponté, acteur italien, nous emmène à la rencontre des siens à travers « trilogie de la mémoire », où il nous conte son périple d’enfant de la cité courant après un seul rêve : devenir acteur. Il y fait preuve d’une facilité déconcertante et d’une maestria remarquable dans la conduite des épisodes émaillant sa vie, incarnant une galerie de personnages aussi contrastés les uns que les autres tels que lui-même Giacomo, son père Luigi, ouvrier en bâtiment, sa mère, Maria, les amis croisés en chemin, et même, au détour d’une scène, le Génie du Canal, Saint-Sébastien en personne, un chat et un chien !… Et cela marche : l’artiste réussit ainsi à nous entraîner dans les tribulations théâtrales et audiovisuelles de sa famille au grand complet. Tout est dit dans les dialogues inventés par ce grand comédien qui glisse par ci par là quelques répliques bien senties sur le monde qui l’entoure, le poids de la religion, celui de la culture, des préjugés mais surtout celui de l’ignorance… C’est aussi une vision de l’intégration vue à travers les yeux d’un garçonnet qui découvre une nouvelle culture « au grand dam » de son père !... On sort de l’expérience ébloui par la performance de l’acteur, et profondément touché aussi.

«Giacomo, la trilogie», c’est aussi le travail de toute une équipe qui est restée la même tout au long de ces cinq années de création intense. En voici le générique :
Texte & interprétation : Gilbert Ponté – Adaptation & mise en scène : Stéphane Aucante – Lumière & vidéos : Kosta Asmanis – Décor & accessoires : Gilles Teyssier – Son : Richard Gilil – Costumes : Clothilde Fortin

Episode 1 / Création 2005

GIACOMO L’ENFANT DE LA CITE

Le début de la trilogie… Ou comment, au rythme des chansons qui ont marqué son enfance au cœur des années 60, Gilbert Ponté livre des bribes de son histoire, s’inspirant de la mémoire fantasque, et qui théâtralise tout, de l’enfant, Giacomo : le départ d’Italie pour émigrer en France, le voyage en train, la traversée de la Suisse, la vie le long du Canal du Rhin où travaillent les parents de Giacomo... Autant d’épisodes tour à tour truculents ou émouvants au cours desquels la générosité et l’extraordinaire énergie de Gilbert Ponté font merveille...

Episode 2 / Création 2007

GIACOMO SUR LES PLANCHES

La suite de la trilogie… Ou les affres de l’adolescence en pleine France pompidolienne, celle d’après mai 68… Sous l’œil bienveillant de ses parents, Luigi et Maria, qui veillent à ce que leur fils «n’oublie pas d’où il vient», Giacomo découvre le théâtre, est troublé par Sandrine, se dévergonde auprès de l’oncle Eddy… A la manière d’une véritable saga, et interprétant de nouveau une kyrielle personnages à lui tout seul, Gilbert Ponté, alias Giacomo, lève le voile sur des années charnières de sa vie, avec cette truculence et ce sens de la comédie humaine dont lui seul a le secret. Encore 1h30 de pur bonheur à déguster al dente !

Episode 3 / Création 2009

LE MONDE EST GRAND, GIACOMO !

La fin de la trilogie… «Le monde est grand, Giacomo! » aborde, non sans un peu d’appréhension, l’âge adulte… Cet âge où ce sont les aléas de la mémoire et la perte des êtres chers qui nous font grandir… Donnant vie à quelques nouveaux personnages inoubliables — Hortense, Madame Gandouga, Monsieur Albert… —, Gilbert Ponté, entre deux grands éclats de rire, ose l’émotion, et cela lui va bien… Giacomo poursuit son rêve de devenir comédien et débarque à Paris en pleine effervescence post mai 1981 : la Gauche est enfin revenue aux affaires, et le monde va changer, c’est sûr ! En attendant, Giacomo partage son temps entre les concours, les auditions, son amour naissant pour Hortense, une autre élève comédienne, la rue populaire où il vit parmi d’autres immigrés — noirs africains ou maghrébins — et les visites inattendues de ses parents. Mais quand Luigi et Maria surgissent ainsi, pour parler de la vie et de la mort, ou ramasser des noisettes, n’est-ce pas la mémoire de Giacomo qui lui joue des tours ?...

***

Retrouvez GIACOMO tout au long de la saison 2010/2011 !

AU KIRON ESPACE
10, rue de la Vacquerie, Paris 11, M° Voltaire ou Philippe Auguste
Réservations : 01 44 64 11 50 – www.kiron-espace.com

GIACOMO, L’ENFANT DE LA CITE
Les 11, 12 & 13 mars à 18h30

GIACOMO, SUR LES PLANCHES
Les 8 & 9 novembre 20h30
Les 11, 12 & 13 mars 20h30

LE MONDE EST GRAND, GIACOMO !
Les 8 & 9 décembre 20h30
Du 4 au 23 janvier, du mardi au samedi 20h30, dimanche 15h30
Les 11, 12 & 13 mars 2011, à 22h30

GIACOMO, LA TRILOGIE
Les 11, 12 & 13 mars à partir de 18h30

***

Réservations: Partenariat avec Altritaliani

Opération moitié prix pour tous les spectateurs qui viendraient de la part de Altritaliani.net (soit 10 € au lieu de 20€) avec le nom de code "Altritaliani".
Réservations auprès de Stéphane Aucante theatre.alicante@mac.com ou 06 09 01 57 24

Renseignements & contacts pros :
www.theatredelabirba.com

***

INTENTIONS D’ECRITURE par Gilbert Ponté

Giacomo est un personnage fictif qui me permet de raconter ma propre histoire. L’histoire d’une réalité, celle d’un fils d’immigré italien.
En tant qu’auteur et acteur seul en scène je réalise un travail de mémoire et expose, avec humour et générosité l’amour que je ressens pour mes origines. Mais également celui pour le pays qui m’a vu grandir et à qui je suis redevable. Giacomo se nourrit essentiellement de mes souvenirs d’enfants et mes souvenirs d’adulte.
Grâce à cette distance, je peux développer mes propres idées, exprimer mes colères, mes indignations, mes joies, mes utopies…et inviter le spectateur à une réflexion sur le monde qui l’entoure. Les nombreux personnages qui accompagnent la vie de Giacomo ont tous existé. Ce sont mes merveilleux porte-paroles. J’écris pour eux, pour faire entendre la voix de ces «petites gens», ces «gens ordinaires». Ces anonymes soi-disant sans histoire à qui je porte une authentique affection. Ces «sans paroles», ces anonymes, ce sont eux qui m’ont appris et ont fait entrevoir à l’enfant que j’étais où se situaient les priorités d’une vie d’homme. C’est eux qui ont, sans le savoir, construit ma vocation pour le théâtre et surtout mon «humanité», avec ses doutes, ses envies, ce désir d’aller de l’avant. Ce sont eux encore qui m’ont donné cette force de vie. Car malgré les épreuves, les carences, les souffrances qu’ils ont endurées, ils ont toujours gardé une profonde confiance en la vie.
J’écris donc pour témoigner de leur générosité et ne pas les oublier.

Evolena


Home | Contatti | Mappa del sito | | Statistiche del sito | Visitatori : 1406 / 3858157

Monitorare l’attività del sito it  Monitorare l’attività del sito culture et CULTURE  Monitorare l’attività del sito Teatro - Danza   ?

Sito realizzato con SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

-->