Altritaliani
La galerie d’Altritaliani. Sculpture italienne contemporaine.

Ettore Greco

Article bilingue + portfolio
martedì 9 ottobre 2012 di Barbara Musetti

Après l’œuvre minimaliste d’Antonella Zazzera, Altritaliani poursuit son voyage dans le monde de la sculpture contemporaine italienne, cette fois-ci avec l’œuvre de l’artiste padouan Ettore Greco. A travers un langage figuratif inattendu, d’inspiration rodinienne, il propose une réflexion très intéressante autour du destin de l’homme. Exposition à la galerie Yvan Royer, Paris 9e, du 28 mars au 28 avril 2013 .

Link alla galleria di Ettore GRECO in italiano.

ETTORE GRECO

Ettore Greco est né à Padoue en 1969. Il se forme à l’Académie des Beaux-Arts de Venise. Sculpteur figuratif, qui essaie d’unir l’étude du passé à la contemporanéité, en 2011, il est appelé à participer à la 54e Biennale de Venise, au Pavillon italien. La même année, sa sculpture monumentale de Saint Sébastien prend place dans les jardin du Vittoriale degli Italiani, la maison du poète et écrivain Gabriele D’Annunzio. Il a participé à de nombreuses expositions auprès de galeries italiennes et étrangères et a réalisé plusieurs œuvres publiques dans les villes de Padoue, L’Aquila et Arque Petrarca. En 2010, il a exposé à Paris (Mairie du XVIe arrondissement).

JPEG - 120.3 Kb
Cattivo ladrone (Méchant voleur), de Ettore Greco

Il est difficile de décrire avec des mots le tourment de la matière des sculptures d’Ettore Greco. En effet, elles sont l’expression d’un ressenti viscéral et profond qui se matérialise dans la terre, dans le bronze et le plâtre; bien qu’il ait élu stylistiquement l’art de Rodin comme sa propre référence, il arrive à s’en détacher pour créer quelque chose de nouveau.

Sa recherche se concentre autour du corps et du visage, ses sculptures veulent exprimer une des plus anciennes vocation de l’art, celle de représenter et de susciter en même temps les émotions. Néanmoins, les conventions de l’expression laissent la place à des solutions destinées à faire deviner les sentiments à travers les formes du corps qui, sollicité par tensions internes opposées, arrive à se déformer. Très rarement, les muscles semblent suivre des pulsions dynamiques en réponse à des stimulations extérieures. La forme du corps répond plutôt à une pulsion intérieure, tellement puissante et incontrôlable qu’elle redessine la forme dans l’espace. Les figures expriment des inquiétudes totalement contemporaines. Les souffrances, non pas physiques mais intérieures, et les blessures de l’âme surgissent de la matière et pulsent sur la peau des œuvres. Il s’agit de peurs, de pensées, de sentiments auxquels l’homme ne peut que se soumettre. La profonde émotion et l’empathie transmises par les œuvres d’Ettore Greco résident dans la capacité de savoir donner un visage et une forme à ces lois universelles.

Laura Marchesini

http://www.ettoregreco.com

Images : www.albertobuzzanca.net

www.galerieyvanroyer.fr

Il forum è aperto. Scrivete i vostri commenti ed opinioni, cliccando qui sotto su "rispondere all’articolo"

Portfolio

Abbraccio - Bronzo Bambino nella culla Buon ladrone - gesso camicia di forza - 2TC Camicia di forza - TC Cattivo ladrone - gesso Cattivo ladrone - part. gesso debacle - 2 TC debacle - TC Dormiente - TC giostra umana - part. 2TC giostra umana - part. TC Nudo in piedi Nudo steso - part. Pensatore - bronzo Re Mida - prima versione. TC Re Mida - TC smalto San girolamo - TC Satiro innamorato - TC Torso obliquo - TC smalto Scultura fatta per Pierre Cardin nel 2010 che si trova a Lacoste nel (...)
Home | Contatti | Mappa del sito | | Statistiche del sito | Visitatori : 3207 / 4061999

Monitorare l’attività del sito it  Monitorare l’attività del sito LA GALLERIA   ?

Sito realizzato con SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

-->